Projet cambridge

Cambridge

Cambridge est l’agrandissement et la rénovation complète d’une maison dans le quartier montréalais de Ville Mont-Royal. Le parti pris fut de décloisonner les pièces de vie avec retenue et respect afin de garder une définition des espaces, créant ainsi un aménagement fluide et fonctionnel.

MYTO compose un parcours en séquences où chaque pièce nous conduit vers la prochaine jusqu’à la cour extérieure. L’agrandissement est marqué par un nivellement qui aligne à la cour les espaces de vie placés en contrebas. Avec son petit salon et sa table de cuisine, cette extension apporte un caractère décontracté à l’aménagement raffiné. Elle offre une transition tout en douceur entre l’intérieur et l’extérieur, notamment grâce à son plancher en céramique de porcelaine qui habille également la cuisine et qui se démarque du plancher de chêne de la salle à manger et du salon.

Le projet réussit à ouvrir les espaces les uns sur les autres tout en conservant des zones d’intimité, faisant ainsi naître plusieurs sous-espaces. La cuisine est à la fois centrale aux espaces de vie tout en étant légèrement en retrait. Conçue en collaboration avec la compagnie québécoise Steam, elle est élégante et fonctionnelle, offrant des surfaces de comptoir généreuses pour toute la famille. Son esthétique monochrome et raffinée est à l’image du projet.

  • Ville Mont-Royal – Montréal
  • Aménagement Intérieur
  • Année : 2019
  • Superficie : 1 500 pc
  • Crédit photos : Raphaël Thibodeau
Cuisine Japiot

Cuisine Japiot

Texte à venir

  • NDG – Montréal
  • Aménagement Intérieur , cuisine
  • Année : 201 7
  • Superficie : 290 pc
  • Crédit photos : Pierre Béland
Les Marlowe

Les Marlowe

Les Marlowe est la transformation complète d’une maison unifamiliale de plain-pied avec sous-sol, construite dans les années 40. Afin de changer le visage de cette résidence sombre à la configuration étroite et cloisonnée, tous les murs ont été abattus.

Le défi fut d’enlever les murs porteurs tout en préservant la solidité de la structure. De cette contrainte technique, MYTO a développé un langage architectural en créant deux monolithes qui servent à la fois de colonnes de soutien et de modules multifonctionnels. Un abrite la cabine de douche dans la chambre principale et l’autre sert tour à tour de garde-corps pour l’escalier, de module de rangement pour la cuisine et de séparation avec la salle à manger.  

Pour faire entrer la lumière et optimiser la sensation d’espace, MYTO a misé sur des ouvertures généreuses, consciencieusement choisies. Le dialogue entre l’intérieur et l’extérieur se tisse dans chaque pièce et sublime le contexte paysager environnant – la résidence se trouvant dans le célèbre quartier à la verdure foisonnante de la Cité-Jardin de Montréal.

La cuisine s’ouvre dans toute sa longueur sur la cour. L’effet traversant de la lumière modifie la perception des volumes et donne l’impression d’un lieu plus vaste qu’il ne l’est. Les majestueux comptoirs en marbre de Calacatta s’imposent avec raffinement au centre de cet espace rassembleur. Les frontières physiques abolies, ce sont les volumes et la matérialité au sol qui définissent les espaces; en témoigne la salle de bain joliment ouverte sur la chambre à coucher. Avec Les Marlowe, MYTO démontre une fois encore combien sa pratique porte une attention particulière au parcours et aux circulations, privilégiant la fluidité pour des aménagements fonctionnels et agréables à vivre.

  • Ville Mont-Royal – Montréal
  • Aménagement Intérieur
  • Année : 2013
  • Superficie : 1 805 pc
  • Crédit photos : Pierre Béland
La Mini

La mini

Limité en superficie et devant respecter les emplacements de plomberie originels, MYTO n’avait pas une grande marge de manœuvre pour rénover cette petite salle de bain d’un appartement du Plateau Mont-Royal. Pourtant, La Mini conjugue des qualités esthétiques et fonctionnelles et maximise l’expérience du quotidien.

Le remplacement significatif du bain par une douche a permis de verticaliser l’espace, procurant une impression de hauteur qui est renforcée par les éléments de design sur mesure, fabriqués par des artisans locaux.

Les matériaux sont utilisés pour leur qualité. L’acier pour sa ductilité: se transformant au gré des besoins en porte-serviette, en porte-papier toilette ou en structure de vanité, et créant une cohérence visuelle à l’ensemble ainsi qu’une esthétique minimaliste et graphique. Le cube de bois apporte la chaleur voulue à cet espace monochrome. Et la transparence du verre ainsi que la réflexion du miroir agrandissent visuellement l’espace.

Les détails soignés épurent et raffinent l’espace. Sans fixations apparentes, les éléments intégrés donnent l’impression de flotter, comme la tablette en granit de la douche ou le porte-serviette qui sort littéralement du plafond.

Dans ce petit espace, le luxe est dans l’efficacité et l’élégance des interventions.

  • Plateau Mont-Royal – Montréal
  • Aménagement Intérieur
  • Année : 2015
  • Superficie : 40 pc
  • Crédit photos : Pierre Béland