70’s dream de Laurent Mccomber architecte

Myto, design d’espaces vivants a pris en charge l’aménagement paysager d’une maison de
Westmount rénovée par la firme d’architecture L. McComber et la designer Tania Dupont. Pour
s’harmoniser avec la résidence en briques des années 70 et la nouvelle volumétrie de la cour
arrière, l’aménagement adopte un langage minimaliste et respectueux de la végétation
d’origine.
La première étape fut de restaurer la plate-bande laissée à l’abandon au fond de la cour. Myto a
nettoyé la zone et redonné forme à ce jardin à l’anglaise adossé au mur de pierres naturelles en
veillant à respecter les variétés déjà présentes.
Dans la cour, autour de la piscine à flanc de jardin, des petits conifères bas ont été plantés, tandis
que derrière les clôtures de sécurité en lattes de cèdre, des Matteucia, présentes ailleurs
naturellement sur le terrain, prennent tranquillement leur place : ces grandes fougères pouvant
monter jusqu’à plus d’un mètre fleurissent en été. Ceinturant la terrasse en contrebas, une rangée
de lavande vient colorer et embaumer la cour.
À l’avant de la résidence, autour de l’escalier extérieur en pierre Saint-Marc, des bacs de
plantation abritent plusieurs variétés de Juniperus et autres conifères dont la couleur se marie à
merveille avec le rouge de la brique. Myto a travaillé avec des plantes couvre-sol de type alpin et
de sous-bois nécessitant peu de substrat, et des variétés qui s’adaptent à des environnements
ensoleillés comme ombragés. De l’autre côté de l’entrée, près du garage, des bacs en béton,
vestiges du Stade olympique de Montréal, contiennent des rocailles, et un érable japonais nous
accueillant à notre arrivée.
Myto signe une végétalisation harmonieuse qui participe au charme des lieux et à l’ambiance de
havre de paix émanant de cette résidence élégante au pied de la montagne du Mont-Royal.

  • Montréal
  • Aménagement paysager
  • Année: 2022
  • Photos: Raphaël Thibodeau

Terrasse Sherbrooke

Résidant au Labrador, cet appartement est bien plus qu’un simple pied à terre pour eux ; c’est un
lieu où ils aiment réunir famille et amis lors de leurs séjours à Montréal. La terrasse, extension
naturelle de l’appartement, a donc été transformée en un espace de vie familiale, offrant une
riche expérience estivale au coeur de la ville.
Composé de six zones, le projet fait cohabiter harmonieusement un spa aux pourtours fleuris
assurant l’intimité, une table à manger pouvant accueillir jusqu’à douze convives, une cuisine
extérieure spacieuse, un salon confortable, un espace végétal apaisant et un coin détente
légèrement isolé.
Travaillant en étroite collaboration avec Patrick St-Onge Habitat pour l’installation de pergolas et
de treillis, l’enjeu fut de concevoir un espace fonctionnel et élégant. Essentiellement utilisée
durant l’été, la terrasse devait être agréable à vivre les journées nuageuses comme ensoleillées.
Les éléments techniques disgracieux du toit ont été astucieusement dissimulés, tels que
l’ascenseur et l’escalier de secours, tout en veillant à ce que la terrasse reste accessible à tous les
résidents de la copropriété.
Pour offrir des airs d’oasis à cette généreuse terrasse, une toiture végétalisée extensible de
350 pieds carrés a été installée, en choisissant des plantes à système racinaire peu profond pour
s’adapter aux contraintes de hauteur des parapets.
La cuisine extérieure comportait déjà un comptoir en aluminium. L’ajout d’un deuxième comptoir
en pierre vient circonscrire l’espace et contraster chaudement avec le caractère plus froid de
l’inox, tout en rappelant l’esthétique minérale des dalles habillant le sol.
Le salon, agrémenté d’un mobilier italien chic et confortable, invite à la détente et à la convivialité,
contribuant à l’expérience de luxe de cette oasis urbaine. À la tombée de la nuit, un meuble
équipé d’un écran permet de projeter des films.
La réalisation de ce projet n’a pas été exempte de défis. Des considérations techniques complexes
aux exigences légales de la ville, en passant par la gestion en copropriété, chaque étape a
nécessité une expertise minutieuse et efficace, et laisse place aujourd’hui à une terrasse spacieuse
riche en expériences en plein coeur de Montréal.

  • Montréal
  • Toit terrasse
  • Toiture végétalisée
  • Année: 2022
  • Photos: Raphaël Thibodeau

Jardin Urbain

Alexandra est le projet d’aménagement d’un petit espace en façade avant d’un plex
montréalais. Souhaitant circonscrire la bande de terrain en devanture de la maison sans
la clôturer, MYTO a conçu un espace tampon entre la rue et la résidence qui allie des
qualités d’intimité, d’accueil et de praticité. Occupant intelligemment tout l’espace
disponible, ce projet conjugue des aménagements fonctionnels et esthétiques où se
mêlent le minéral et la végétation.
Puisque les clients voulaient marquer une séparation avec le bâtiment d’à côté sans
complètement s’en isoler, la stratégie fut de construire une paroi en béton ajourée, un
écran d’intimité qui laisse passer la lumière et les regards. En un seul geste, ce mur de
béton se prolonge et devient le seuil de la maison. La finesse du béton Ductal et sa couleur
claire donnent une impression de flottement, une entrée tout en apesanteur.
Jouxtant l’entrée, un mobilier généreux et solide accueille les poussettes et les bacs à
poubelles et de recyclage. Fabriqué en aluminium et résistant à la corrosion pour une
utilisation quatre saisons, sa couleur s’harmonise avec celle des briques de la façade. Avec
ses fentes qui l’allègent et son toit végétalisé, le mobilier s’intègre joliment à son
environnement.
À côté des meubles de rangement, un bac à fleurs devient un espace de plantation pour
vivaces et graminées. Le soir venu, l’ouverture sur la façade avant du bac se transforme
en une fente lumineuse pour un éclairage d’ambiance.
Aménagement de devanture résidentielle, le projet Alexandra marrie l’utilitaire au vivant,
et le design intégré à l’aménagement paysager urbain.

  • Montréal
  • Aménagement et mobilier
  • Année: 2022
  • photos: Raphaël Thibodeau
Terrasse V.F.

Terrasse VF

Aménagée dans la cour arrière et sur le garage d’une résidence du Plateau Mont-Royal, la Terrasse VF propose des espaces extérieurs uniques et exceptionnels pour une maison de ville.

MYTO a repensé la circulation afin d’offrir un parcours fluide de la sortie du garage au rez-de-chaussée jusqu’à l’entrée dans la résidence au premier niveau. Les volées de marches en forme de colimaçon qui mènent aux quatre niveaux de la terrasse rappellent les escaliers des ruelles montréalaises.

Au premier niveau, à hauteur de la résidence, on vient prendre un verre au salon avant de monter à la salle à manger et la cuisine extérieure. Les jardinières conçues sur mesure délimitent les espaces et la circulation, et végétalisent le décor, peu importe où l’on se trouve.

La lumière intégrée dans les marches et le mobilier des bacs à fleurs donne une ambiance féérique à la terrasse. La pergola noire avec ses pare-soleil en bois protège la grande table en iroko qui peut recevoir une dizaine de convives pour des soirées festives.

Le grand mur de briques et la cabane à l’arrière créent une enceinte naturelle que vient compléter MYTO avec un mur de persiennes en bois pour réduire la vue sur le voisinage : une intimité précieuse en milieu urbain.

Avec son esthétique mélangeant la brique, le bois, les végétaux et le mobilier noir, la Terrasse VF est à la fois raffinée et conviviale.

  • Plateau Mont-Royal – Montréal
  • Aménagement Extérieur
  • Année : 2015
  • Superficie : 900 pc
  • Crédit photos : Pierre Béland
Grand Prix du Design, 10e édition, 2016Prix Terrasse et aménagement paysager résidentiel, maison privée
Terrasse D.L.

Terrasse D-L

Aménagée sur le côté sud de la maison, la Terrasse D-L avec son escalier, sa piscine et sa cuisine extérieure propose des espaces exposés et protégés qui font la part belle aux vues.

Équipée d’un évier, d’un barbecue et d’un réfrigérateur, la cuisine prend la forme d’un long comptoir où le cèdre grisonnant, le béton et les éléments en acier inoxydable s’harmonisent. La structure de la pergola cadre la vue et protège du soleil l’espace cuisine et sa table à manger. Les différentes longueurs des planches habillant la pergola créent du mouvement et se fondent dans l’environnement naturel. Sur le côté, des planches en persienne préservent l’intimité.

Entre la piscine et la cuisine, un mobilier central organise la circulation. Cette banquette qui dessert les deux espaces sert également de rangement. Le portique en accordéon permet de profiter de la piscine aussi bien fonctionnellement qu’esthétiquement. Le garde-corps en tiges de métal utilisé sur les bateaux donne des embruns marins au décor.

L’esthétique striée de la terrasse fait écho aux lignes fuyantes et aux nuances colorées qui rythment le parement de la maison.

  • Joliette – Montréal
  • Aménagement Extérieur
  • Année : 2013
  • Superficie : 1 180 pc
  • Crédit photos : Marc Cramer
Grand Prix du Design, 9e édition, 2015Prix Terrasse résidentielle
Terrasse Coloniale

Terrasse Coloniale

Aménagée sur le toit de l’ancienne résidence-atelier de l’artiste peintre Betty Goodwin, à cheval sur deux bâtiments, la terrasse Coloniale, qui couvre quelque 3 320 pieds carrés, se compose de deux plateformes principales connectées par un chemin végétal.

La première zone fonctionnelle abritée par une pergola comporte une cuisine et une table à manger. À la place des habituelles poutrelles à claire-voie, la structure est surmontée de bacs d’où poussent les plantes servant de couverture végétale. La seconde plateforme accueille un salon lounge annexé à l’attique. Les espaces extérieurs ont été pensés en cohérence avec les espaces intérieurs.

Tirant parti de la forme du bâtiment et des puits de lumière, MYTO profite des espaces en retrait pour aménager un salon plus intime et des espaces plus ouverts pour dresser la grande table et installer un comptoir de marbre. Les matériaux naturels sont valorisés, de la pierre au cèdre.

Les aménagements sont fonctionnels et conviviaux. Le pourtour de la terrasse est garni de bacs à fleurs qui servent aussi de garde-corps. La plantation d’arbustes et de conifères de 7 pieds de hauteur et le feuillage des arbres du rez-de-chaussée qui s’élève au-dessus du toit renforcent l’impression de se sentir à la campagne en pleine ville.

  • Plateau Mont-Royal – Montréal
  • Aménagement Extérieur
  • Année : 2012
  • Superficie : 5 190 pc
  • Crédit photos : Marc Cramer
Grand Prix du Design, 6e édition, 2012Prix Terrasse

Terrasse Clarke

Souhaitant tirer profit de son toit qui offre une vue spectaculaire sur la ville de Montréal, le propriétaire de cette résidence de Westmount a fait confiance à MYTO pour végétaliser et aménager une vaste terrasse de 1965 pieds carrés en un écrin dédié à la détente et au dépaysement.

L’un des défis du projet consistait à créer un mobilier élégant camouflant les sorties d’aération du toit. L’équipe a imaginé des jardinières durables et sur mesure, fabriquées par l’Atelier Papineau, qui intègrent les éléments techniques dans la structure grâce à une partie en bois, amovible pour l’hiver.

Que ce soit dans les boîtes ou sur la terrasse végétalisée, MYTO a privilégié des vivaces et des fleurs indigènes qui nécessitent peu d’entretien. Les bacs ont été isolés afin de permettre aux plantes de traverser facilement l’hiver et de repousser chaque année. Misant sur le jeu des couleurs (rose, bleu, violet) et des floraisons (de courte et de longue durée), la terrasse est élégamment fleurie durant toute la belle saison. 

Au sol, un plancher en bois d’Ipe est apprécié pour sa résistance, et sa belle couleur qui se marie au revêtement de la maison. Pour pouvoir profiter de la vue et de l’installation végétale, un garde-corps en verre transparent ceinture la terrasse. De nuit, un éclairagesubtil illumine les plantes créant ainsi une atmosphère chaleureuse et intime, propice à la relaxation.

Avec sa vue surplombant la ville et son lit de plantes sauvages et colorées, cet espace extérieur contemporain, graphique et épuré est un véritable havre de paix, rare en ville.

Le projet de la Terrasse Clarke a été finaliste au WLA Awards 2022, catégorie Built – Private residential.

  • Westmount – Montréal
  • Aménagement Extérieur & Mobilier
  • Année : 2018
  • Superficie : 1 965 pc
  • Crédit photos : Pierre Béland
Grand Prix du Design, 13e édition, 2019Grand prix - Extérieur
Deux chaises extérieures dans une cour

La cour intérieure

Au cœur du Plateau Mont-Royal, le réaménagement de cette cour intérieure a relevé plusieurs défis. La maison étant un pied-à-terre pour les clients, l’aménagement paysager et le mobilier devaient être faciles d’entretien et à l’épreuve des intempéries afin de profiter au maximum de l’espace lors de leurs courtes venues.

C’est autour de l’érable japonais, implanté dans la cour depuis des années, que les aménagements se déploient avec respect, à l’image de la végétation choisie.  Les variétés indigènes québécoises sélectionnées demandent peu d’entretien et se marient bien à l’arbre sans nuire à ses racines.

L’étroitesse de la cour a naturellement dicté la forme du mobilier extérieur conçu sur mesure. Fait d’une structure en aluminium recouverte d’une fine feuille de béton Ductal MD, il est à la fois solide et gracieux. Coulant avec élégance dans la cour, il embrasse l’espace et se transforme au gré des besoins : passant d’une table conviviale propice à recevoir à deux basses assises intimes au pied de l’érable palmé, pour finir en chaise longue invitant à la détente.

Le projet incarne un bel équilibre entre le bois et le béton, le végétal et le minéral, le mouvant et le fixe. Les contrastes sont délicats : le gris presque blanc du béton teint et la brique claire peinte de la maison se détachent des grandes dalles noires de la cour ainsi que du bois foncé de la clôture.

Avec son esthétique épurée et ses influences japonaises, la Cour Intérieure s’est transformée en un lieu apaisant et accueillant, idéal pour se ressourcer le temps d’un bref séjour.

  • Plateau Mont-Royal – Montréal
  • Aménagement Extérieur & Mobilier
  • Année : 2017
  • Superficie : 440 pc
  • Crédit photos : Pierre Béland
Grand Prix du Design, 14e édition, 2021Lauréat Or - Aménagement paysager - Petit espace & Cour